topblog Ivoire blogs

jeudi, 31 mai 2012

FESCIIIIII!!!!!- Toujours

FESCIIIIIIIIIIIIIIII!!!!!!!!!!!

TOUJOURS

Vous reconnaitrez surement sur cette photo, Soro Guillaume, Blé goudé, Damana Pickass, Yayoro, et j'en passe

C'est aussi ça le progrès

 

Brosse à dent speciale dent tiré

Tu as chaud aujourd'hui la ohhh

 

Tu as chaud aujourd'hui la ohhh

mercredi, 30 mai 2012

TEST - Qu'est-ce donc ?

Dans un bar, à une heure avancée de la nuit, un grand buveur a lancé un défi au barman : les yeux bandés, il devra reconnaître tous les alcools, tous les cocktails, toutes les préparations qu'on lui proposera. Le barman déploie son savoir-faire, déniche les alcools les plus rares, invente les cocktails les plus invraisemblables mais rien n'y fait :

l'homme reconnaît tout. Finalement, à court d'idées, il lui tend un simple verre d'eau.

L'homme goûte, fronce les sourcils et recrache le liquide.

- Là, tu m'as eu, dit-il, Je ne sais vraiment pas ce que c'est mais je peux te dire une chose : ça ne se vendra jamais.

NATUREL - Le petit déjeuner...

Tous les matins, Benjamin, mange un oeuf à la coque. Il en attrape le teint jaunâtre, etc...Son père décide d'aller voir le toubib du village avec Benjamin et lui explique la situation !! Le toubib dit à Benjamin, tu dois absolument arrêter de manger des oeufs mon garçon, c'est très mauvais pour ton foie !!

Le lendemain matin, au petit déjeuner, alors fiston, tu veux quoi ?

- Un oeuf, Papa, s'il te plaît...

- Non pas question, tu mangeras, de la confiture !

Benjamin furibard, quitte la table, et s'en va à l'école.

Le surlendemain même chose !!! Et le père réfléchit sur ce problème, et trouve la solution !

Le père, descend un peu plutôt, perce un petit trou avec une aiguille dans l'oeuf, le gobe, et remet l'oeuf vide, dans le coquetier.

Benjamin, tout contant de voir son oeuf, prend sa petite cuillère, tape sur l'oeuf, Rien ! Vide !

Le père : Qu'est-ce que tu veux Benjamin ?

Benjamin : Confiture !

Le lendemain même topos, il prend sa petite cuillère, tape, rien, vide !

Surlendemain : toujours, rien, vide !!

Alors Benjamin, se dirige dans la basse-cour, saisi le coq par sont cou, et lui dit :

- Toi si je t'attrape encore à baiser avec des préservatifs, ça va être ta fête !