topblog Ivoire blogs

dimanche, 30 décembre 2012

Windows XP

WINDOWS XP...

Récemment, les codes d'erreurs non-Documentés suivants concernant WindowsXP ont été découverts.

MicroSoft ne les ayant pas documentés dans son manuel, les voila répandus sur le net :
WinErr : 003 Espace Disque insuffisant - Espace libre de 200Mo seulement
WinErr : 006 Réserve pour de futures erreurs par nos développeurs
WinErr : 010 Keyboard not found... press any key
WinErr : 011 Erreur à l'enregistrement des erreurs. Les erreurs suivantes seront perdues
WinErr : 012 Windows s'est éteint correctement
WinErr : 013 Ceci terminera votre session Windows. Voulez-vous rejouer ?
WinErr : 014 Windows non trouve. Vérifiez qu'il est bien installe sur votre disque dur...

samedi, 29 décembre 2012

Les 3 petits cochons !

Les 3 petits cochons !

La maîtresse d'école raconte un conte célèbre pour initier ses élèves de six ans à la littérature classique. Au programme du jour, Les trois petits cochons. Elle commence :
- Il était une fois trois petits cochons qui voulaient construire leur maison. Le premier petit cochon avait décidé de bâtir une maison en paille.
Les enfants sont fascinés et la maîtresse poursuit :
- Se promenant sur la route, le premier petit cochon croise un brave paysan qui pousse une brouette. Dans cette brouette, il y a plusieurs bottes de paille. Le petit cochon n'hésite pas et lui demande s'il peut les acheter...
La maîtresse s'arrête et, question de vérifier si les enfants suivent bien, elle leur demande :
- D'après vous, que va répondre le paysan ?
Le petit Benoît lève la main et dit :
- Moi j'pense qui va dire: " Ah zut, un cochon qui parle... "

Le chat

C'est l'histoire d'un monsieur qui avait un gros matou qui engrossait toutes les chattes du voisinage de façon régulière.
Un jour les voisins se sont réunis et ont demandé au monsieur de faire arranger son chat car ils en avaient assez d'avoir des petits minous.

Le monsieur prend rendez-vous avec le vétérinaire et tout s'arrange.
Un soir, certain voisins remarquent que tous les matous du quartier sont rassembles autour du vieux matou.
On s'informe chez le monsieur en s'étonnant de la popularité de son chat qui a été, somme toute, neutralise.
Le monsieur leur répond : "Quand t'es pu bon a rien, tu deviens consultant!"

Les geeeks

C'est un mec qui travaille sur son PC, quand tout à coup de la fumée sort de l'unité centrale. Affolé, notre gars file chez son vendeur.
- De la fumée s'est mise à sortir du PC que vous m'avez vendu.
- Il faut changer la carte mère, monsieur.
- Non, non, je ne veux pas changer la carte mère. Je veux un logiciel anti-Fumée !
- Mais monsieur, ça n'existe pas.
- Si, si, je veux un logiciel anti-Fumée.
- Mais, ça n'existe pas !
- Je vous dis que si ! Notre gars repart de chez son vendeur, mécontent. Une semaine après, il y retourne.
- Bonjour, je voudrais acheter une carte mère.
- Ah, vous voyez bien que ça n'existe pas un logiciel anti-Fumée.
- Si ça existe. J'ai écrit à Microsoft et ils me l'ont envoyé. Mais il n'est pas compatible avec ma carte mère !!!!

vendredi, 28 décembre 2012

Les épinards...

Les épinards...

Lors d'une expérience, un ingénieur, un physicien et un mathématicien sont enfermés chacun dans une pièce, avec une boite d'épinard, mais sans ouvre-boîtes.
24 heures plus tard, les portes de chacune des trois pièces s'ouvrent....

Dans la première pièce, l'ingénieur est en train de dormir avec à côté de lui la boite de conserve toute cabossée, mais ouverte et vide. On le réveille et on lui demande comment il a procédé. Il explique:
- Quand j'ai eu faim, j'ai pris la conserve et j'ai tapé sur son point de moindre résistance.

Dans la deuxième pièce, le physicien est lui aussi repu d'épinards. Il explique:
- Quand j'ai eu faim, j'ai observé la boite, posé quelques équations et appliqué une forte pression sur les points idoines, et la boite s'est ouverte.

Dans la troisième pièce, le mathématicien est assis par terre dans un coin, la boite d'épinard à ses pieds et il marmonne en transpirant à grosses gouttes:
"Supposons que la boite est ouverte, supposons que la boite est ouverte..."