topblog Ivoire blogs

dimanche, 25 mars 2012

Le Wifi est né !!!

Le Wifi est né !!!

Dans le cadre de fouilles dans le sous-sol russe jusqu'à 100m de profondeur, les scientifiques russes ont trouvé des vestiges de fil de cuivre qui dataient d'environ 1000 ans.

Les Russes en ont conclu que leurs ancêtres disposaient déjà il y a 1000 ans d'un réseau de fil de cuivre.

Les Américains, pour faire bonne mesure, ont également procédé à des fouilles dans leur sous-sol jusqu'à une profondeur de 200m.

Ils y ont trouvé des restes de fibre de verre. Il s'est avéré qu'elles avaient environ 2000 ans.

Les Américains en ont conclu que leurs ancêtres disposaient déjà il y a 2000 ans d'un réseau de fibre de verre numérique. Et cela, 1000 ans avant les Russes!

Une semaine plus tard, en Belgique on a publié le communiqué suivant :

"Suite à des fouilles dans le sous-sol belge jusqu'à une profondeur de 5000m, les scientifiques belges n'ont rien trouvé du tout. Ils en concluent que les Anciens Belges disposaient déjà il y a 5000 ans d'un réseau Wifi."

Comment devenir irrésistible pour les femmes ?

Comment devenir irrésistible pour les femmes ?

C'est un gars qui se ballade sur une plage déserte et découvre une lampe magique à moitié recouverte par le sable. Il la ramasse, et l'astique un petit peu pour la nettoyer... Aussitôt un génie s'en échappe et lui propose de réaliser trois de ses voeux en guise de remerciements.

"Super!" dit le gars, "d'abord, je veux un milliard d'euros"

Shouffff! En un éclair et un grand nuage de fumée, un papier apparaît dans sa main: c'est un extrait de compte en Suisse à son nom... et le montant indique bien en crédit 1 000 000 000 d'euros.

"Ensuite, je voudrais un chouette palais sur une île déserte de la

Polynésie française"

Shouffff! Un éclair et un nuage de fumée plus tard, il tient dans la main le titre de propriété d'un petit atoll et la photo d'un superbe palais de marbre blanc.

"Et pour finir, je voudrais devenir irrésistible pour les femmes!"

Shouffff! Un éclair et un nuage de fumée plus tard, le gars se retrouve transformé en une boite de chocolats!

Pile ou face ?

Pile ou face ?

Au manège, deux jeunes sous-lieutenants contemplent avec amusement les évolutions de leur vieux colonel sur une monture rétive.

- Tombera, tombera pas?

- Je parie qu’il tombera.

- Et moi, le contraire.

Et, soudain, le colonel s'affale dans la poussière.

- J'ai gagné, lance le sous-lieutenant vainqueur.

Le colonel s'époussette un peu, puis se dirige vers les deux hommes.

- Vous ferez huit jours d'arrêt chacun. Sachez que les jeux de hasard sont interdits pendant le service.

samedi, 24 mars 2012

ETUDE - L'école est finie... la vision de l'étudiant

ETUDE - L'école est finie... la vision de l'étudiant

1/ Nous avons toujours raison, même si les profs ne l'avouent jamais.

2/ Nous ne copions jamais, nous vérifions juste nos doutes.

3/ On n' écrit pas sur les tables, on les décore.

4/ On n'insulte pas les profs, on leurs rappelle juste ce qu'ils sont.

5/ On ne flemmarde pas, on étudie les mouches.

6/ On ne lit pas de magazine, on s'informe.

7/ On ne regarde pas de photo pornos, on étudie l'anatomie du corps humain.

8/ On ne se fait pas passer de mots, on étudie un moyen de communication.

9/ On ne dort pas en classe, on réfléchit.

10/ On ne parle pas, on s'échange des expressions.

11/ On ne mâche pas de chewing-gum, on stimule nos muscles.

12/ On ne jette rien, on ne fait qu'étudier la loi de la graviter.

La bonne pêche...

POISSON - La bonne pêche...

Une bonne soeur est en train de pécher. Soudain elle attrape un énorme poisson, avec une drôle d'apparence... Un pêcheur non loin, lui dit :

- Oh ! Quel bordel de dieu de poisson vous avez là ma soeur !

- Monsieur je vous prie de rester poli ! répond la bonne soeur.

- Je suis désolé ma soeur, mais c'est le nom de cette espèce : un bordel de dieu de poisson.

- Ah, très bien... répond la soeur.

Elle rentre à la paroisse et croise la mère supérieure :

- Ma mère, regardez ce bordel de dieu de poisson que j'ai attrapé !

- Ma soeur ! ne jurez pas je vous en prie !

- Excusez moi ma mère, mais c'est le nom de cette espèce : un bordel de dieu de poisson.

- Ok, donnez moi ça je vais le vider.

En partant à la cuisine, elle croise l'évêque et lui dit :

- Regardez ce bordel de dieu de poisson que la soeur a attrapé !

- Hé ! Vous ne devriez pas parler comme ça !

- Mais non mon père, c'est le nom de cette espèce : un bordel de dieu de poisson.

- Donnez moi ce poisson, je vais le cuisiner !

Le soir à la cantine, un tout nouveau curé partage le repas ; il s'écrie :

- Oh ! Que ce poisson est bon !

La soeur répond immédiatement :

- C'est moi qui ai pêché ce bordel de dieu de poisson !

- C'est moi qui ai vidé ce bordel de dieu de poisson ! continue la mère supérieure.

- Et c'est moi qui ai cuisiné ce bordel de dieu de poisson ! termine l'évêque avec fierté.

Le curé, étonné et un peu choqué, s'exclame alors :

- OH DIS DONC ! FINALEMENT ON N'EST PAS SI MAL DANS CETTE PUTAIN DE PAROISSE DE MERDE !