topblog Ivoire blogs

jeudi, 03 mai 2012

Je vais très bien !!!

Je vais très bien !!!


Ce qui suit est un échange au tribunal entre l'avocat de la défense et un fermier demandant un dédommagement pour blessures corporelles.


L'avocat: Sur le lieu de l'accident, avez-vous dit au policier que vous ne vous étiez jamais senti aussi bien de toute votre vie ?


Le fermier: C'est exact.
L'avocat: Alors, comment se fait-il que vous demandiez un dédommagement sous le prétexte que vous avez été sérieusement blessé quand le véhicule de mon client a heurté votre van ?


Le fermier: Quand le policier est arrivé, il s'est dirigé vers mon cheval, qui avait une jambe cassée, et lui a tiré une balle dans la tête. Après il s'est dirigé vers Médor, mon chien, qui était à moitié écrabouillé, et lui a tiré une balle dans la tête.


Quand il m'a demandé comment je me sentais, j'ai pensé que compte tenu des circonstances, il était judicieux de dire que je ne m'étais jamais senti aussi bien de toute ma vie ...

mercredi, 02 mai 2012

Je vais très bien !!!

Je vais très bien !!!

Ce qui suit est un échange au tribunal entre l'avocat de la défense et un fermier demandant un dédommagement pour blessures corporelles.

L'avocat: Sur le lieu de l'accident, avez-vous dit au policier que vous ne vous étiez jamais senti aussi bien de toute votre vie ?

Le fermier: C'est exact.

L'avocat: Alors, comment se fait-il que vous demandiez un dédommagement sous le prétexte que vous avez été sérieusement blessé quand le véhicule de mon client a heurté votre van ?

Le fermier: Quand le policier est arrivé, il s'est dirigé vers mon cheval, qui avait une jambe cassée, et lui a tiré une balle dans la tête. Après il s'est dirigé vers Médor, mon chien, qui était à moitié écrabouillé, et lui a tiré une balle dans la tête.

Quand il m'a demandé comment je me sentais, j'ai pensé que compte tenu des circonstances, il était judicieux de dire que je ne m'étais jamais senti aussi bien de toute ma vie ...

Quelques brèves...

Quelques brèves...

Il y a 20 ans, John, alors enfant, rêvait d'être écrivain. Son souhait était d'écrire des choses qui allaient donner des émotions, faire pleurer, s'énerver et révolter ses lecteurs...

Il a réussi... Il rédige les messages d'erreur pour Microsoft.

Un monsieur entre dans son salon avec un chiffon et une bouteille de Spray nettoyant. Il décroche un Renoir, un Degas et un

Van Gogh. Avec un chiffon imbibé de spray, il efface les trois signatures et, à l'aide d'un feutre noir, il inscrit à l'emplacement des signatures : « Martine ».

Sa femme arrive à ce moment-là et s'exclame :

- Mais tu es complètement fou !

- Ne t'inquiète pas, la rassure son mari. Demain, j'ai un contrôle fiscal. J'ai tout mis à ton nom.

Le petit doigt ou l'oreille...

Le petit doigt ou l'oreille...

C'est un homme et une femme qui ont pas mal bu, alors forcément, ils se posent des questions existentielles comme celle-ci:

"Qui, de l'homme ou de la femme, prend le plus de plaisir pendant l'acte sexuel ?"

L'homme dit:

- Ce sont les hommes qui prennent le plus de plaisir ! Sinon pourquoi penses-tu que les hommes ont toujours envie de baiser?

La femme répond:

- ça ne prouve rien du tout. Réfléchis deux secondes à ça: Quand ton oreille te gratte et que tu utilises ton petit doigt, qui se sent mieux après ? Ton petit doigt ou bien ton oreille ?

mardi, 01 mai 2012

Ah ces jeunes mariés !

Ah ces jeunes mariés !

C'est un vieux monsieur de 85 ans qui vient de se marier avec une jeunette de 25 ans.

La jeune fille, consciente de l'âge avancé de son mari a décidé que pour leur première nuit de noces, ils feraient chambre séparée, ceci afin de lui éviter trop d'émotions d'un seul coup.

Après le repas, alors que les invités sont tous partis, la jeune femme se prépare et s'installe dans son lit, attendant une visite de son mari.

Effectivement, le mari ne tarde pas à frapper à la porte et quelques minutes plus tard, les voilà pris tous les deux dans une étreinte plus que

fougueuse. Lorsqu'ils sont tous les deux apaisés, le vieux marié prend congé de sa femme et regagne sa chambre.

Mais 30 minutes plus tard, la mariée entend à nouveau des "toc toc" à la porte. Surprise, elle laisse entrer son mari qui est de nouveau prêt à l'action. Sans rien dire, elle se laisse prendre au jeu et les deux amants se remettent en piste pour une nouvelle étreinte. Une fois la jouissance obtenue, l'octogénaire prend congé de sa chérie et regagne sa chambre.La jeune femme est dans un profond sommeil, lorsqu'une heure plus tard des coups retentissent à nouveau à la porte de sa chambre. Un peu abasourdie, elle va ouvrir à son mari. Celui-ci est frais comme un jeune homme et le dôme en face avant de son pyjama ne laisse planer aucun doute sur ses intentions. Une fois encore, la jeune mariée s'offre de bon coeur et les deux amoureux "remettent le couvert".

Après le bouquet final, alors qu'ils sont allongés l'un à côté de l'autre pour récupérer un peu, la jeune femme se tourne vers son mari et lui dit:

- Si on m'avait dit !... Je suis vraiment impressionnée que tu aies pu faire ça trois fois de suite, ça oui alors. J'ai connu pas mal de jeunes garçons de mon âge qui n'étaient pas capable de faire l'amour plus d'une fois par nuit...

Alors le vieux monsieur la regarde sans comprendre et lui demande:

- Parce que je suis déjà venu ici ?