topblog Ivoire blogs

vendredi, 02 décembre 2011

Le directeur

Le directeur d'un asile de fous fait visiter à un journaliste le bâtiment :
-Dans le premier étage, c'est ceux qui sont un peu fous, dans le deuxième c'est ceux qui ne sont pas très fous, au troisième, ceux qui sont moyennement fous, au quatrième, ceux qui sont assez fous, au cinquième c'est ceux qui sont très fous, au sixième, c'est les fous dangereux, et au septième, c'est mon bureau !

jeudi, 01 décembre 2011

Le divorce…


Une jolie blonde entre toute excitée dans le bureau d'un avocat. Sans prendre le temps de s'asseoir, elle demande:
"C'est vrai que si je divorce j'entrerai en possession de la moitié des biens de mon mari ?"
"Si on se débrouille bien, répond l'avocat, oui, c'est possible. Pourquoi, vous songez à divorcer?"
"Pas encore, répond la blonde. D'abord je dois trouver mon mari."

Le 3 ème âge…


Deux dames du club du troisième âge prennent le thé devant des petits gâteaux.
- Alors, quoi de neuf depuis la dernière fois qu'on s'est vues?
- Oh, tu sais ce Monsieur Martin qui vient tout juste d'emménager à côté de chez moi et qui s'est inscrit
tout de suite à notre club, eh bien hier soir, nous sommes sortis ensemble. Il est arrivé sur le pas de ma porte avec un bouquet de roses à la main. Ensuite, comme un vrai gentleman, il m'a emmenée au restaurant et nous avons pris un plateau de fruits de mer. Puis, toujours en gentleman, il m'a invité à prendre un verre au piano-bar.
Sur le coup de minuit, il m'a raccompagnée jusque chez moi, toujours avec la manière. Là, je n'ai pas voulu le laisser repartir comme ça, alors je l'ai invité à rentrer prendre un dernier verre. À ce moment-là, il s'est approché de moi et m'a arraché tous mes vêtements, il m'a tiré de force sur le lit et m'a fait subir les pires outrages!...
- Oh Mon Dieu, répond l'autre, et dire qu'il m'a donné rendez-vous ce soir ! Qu'est-ce que tu crois que je dois faire?
- Ben, si j'étais toi, je mettrais des vieux vêtements...

Attention travaux !

Sur le chantier de construction d'un immeuble de bureaux, le vent qui souffle en rafale vient de provoquer la chute d'un échafaudage. Tout de suite, on ramasse les pauvres gars qui se sont fracassés au sol, et parmi eux Antoine, dont l'oreille a été arrachée pendant l'accident.
Antoine est emmené aux Urgences pendant que ses collègues se mettent à la recherche de l'oreille parmi les gravats et les tubes de métal enchevêtrés.
Après une heure d'attente à l'hôpital, un des travailleurs du chantier arrive avec une oreille à l'intérieur d'un sac de plastique rempli de glaçons.
L'équipe chirurgicale peut donc réimplanter l'oreille du pauvre Antoine.
Quelques heures après l'opération, quand l'infortuné Antoine se réveille, il est encore dans le cirage. Aussitôt il va devant un miroir et commence à enlever ses bandages...
En un instant il pousse un hurlement:
"MAIS MERDE, C'EST PAS MON OREILLE... C'EST PAS MON OREILLE!!!"
L'infirmière de garde arrive, lui dit de se calmer et lui assure que l'oreille qu'on lui a greffée est la sienne car elle a été retrouvée par un de ses collègues de chantier.
Mais Antoine répond:
- C'est pas mon oreille. La mienne, y avait un crayon dessus !

Une brève...

Quelle est l'activité préférée d'une blonde ?
RÉPONSE: Le cerveau lent !