topblog Ivoire blogs

vendredi, 02 décembre 2011

L'institutrice

La nouvelle institutrice a envie d'inculquer des notion de psychologie à ses élèves. Elle s'adresse à la classe en ces termes :
- Que celui qui a l'impression d'être stupide par moment se lève !


Après une bonne dizaine de secondes, Toto se lève... de mauvaise grâce. L'institutrice étonnée lui demande :
- Alors comme ça Toto, tu penses que de temps en temps tu peux être stupide ?
- Non m'dame, mais ça me faisait de la peine de vous voir toute seule debout.

La maîtresse

A l'école, la maîtresse :
- Aujourd'hui, nous allons étudier l'épithète. Ali, construis-moi une phrase contenant une épithète.
- Oui M'dam. Aujourd'hui, il y a du soleil.
- Il n'y a pas d'épithète dans cette phrase, Ali.
- Pas di problème : aujourd'hui, il y a du soleil, épithète que demain il y en aura encore.


Bon, les enfants, une phrase avec le mot 'volupté' Ali:
- Hier, on est allé a la plage avec papa et on a mangé, on a même beaucoup mangé.


Maîtresse : - Mais il n'y a pas volupté, dans ta phrase.
Ali : - Attend, attend, après, papa il a volupté et il a chié dans son froc.

Maladie

Quelqu'un qui souffre de Parkinson et de l'Alzheimer en même temps, peut-il oublier de trembler?

Le directeur

Le directeur d'un asile de fous fait visiter à un journaliste le bâtiment :
-Dans le premier étage, c'est ceux qui sont un peu fous, dans le deuxième c'est ceux qui ne sont pas très fous, au troisième, ceux qui sont moyennement fous, au quatrième, ceux qui sont assez fous, au cinquième c'est ceux qui sont très fous, au sixième, c'est les fous dangereux, et au septième, c'est mon bureau !

jeudi, 01 décembre 2011

Le divorce…


Une jolie blonde entre toute excitée dans le bureau d'un avocat. Sans prendre le temps de s'asseoir, elle demande:
"C'est vrai que si je divorce j'entrerai en possession de la moitié des biens de mon mari ?"
"Si on se débrouille bien, répond l'avocat, oui, c'est possible. Pourquoi, vous songez à divorcer?"
"Pas encore, répond la blonde. D'abord je dois trouver mon mari."