topblog Ivoire blogs

dimanche, 30 septembre 2012

Ton chef…

Ton chef est toujours en train de
travailler à son bureau avec assiduité et diligence, sans jamais
perdre son temps en discutant avec ses collègues. Jamais il ne
va refuser de passer du temps pour aider les autres et malgré cela, il
termine ses projets à temps. Très souvent, il rallonge
ses heures pour terminer son travail, parfois même en sautant
les pauses café. C'est une personne qui n'a absolument aucune
vanité en dépit de ses accomplissements remarquables et de sa grande
compétence en informatique. C'est le genre d'employé de qui on
parle avec grande estime et respect, le genre de personne dont on ne
peut se passer. Je crois fermement qu'il est prêt pour la
promotion qu'il demande, en considérant tout ce qu'il nous ap-
porte. L'entreprise en sortira grande gagnante.

Maintenant, relis le texte, en ne lisant qu'une ligne sur deux et tu reconnaîtras sans doute ton chef.

samedi, 29 septembre 2012

La brève...

Qu'est-ce qui fait ZZIB ZZIB ZZIB ?
- Une abeille qui vole dans l'hémisphère sud !

vendredi, 28 septembre 2012

L'art

Un peintre demande au propriétaire de la galerie où il expose si ses peintures ont intéressé les invités.
- J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle, répond le propriétaire; la bonne, c'est qu'un type m'a demandé si vos peintures prendraient de la valeur après votre mort. Quand je lui ai dit que oui, il a acheté vos quinze toiles.
- Génial! Mais... la mauvaise?
- Le type, c'est votre docteur.

jeudi, 27 septembre 2012

Attention travaux !

Sur le chantier de construction d'un immeuble de bureaux, le vent qui souffle en rafale vient de provoquer la chute d'un échafaudage. Tout de suite, on ramasse les pauvres gars qui se sont fracassés au sol, et parmi eux Antoine, dont l'oreille a été arrachée pendant l'accident.
Antoine est emmené aux Urgences pendant que ses collègues se mettent à la recherche de l'oreille parmi les gravats et les tubes de métal enchevêtrés.
Après une heure d'attente à l'hôpital, un des travailleurs du chantier arrive avec une oreille à l'intérieur d'un sac de plastique rempli de glaçons.


L'équipe chirurgicale peut donc réimplanter l'oreille du pauvre Antoine.
Quelques heures après l'opération, quand l'infortuné Antoine se réveille, il est encore dans le cirage. Aussitôt il va devant un miroir et commence à enlever ses bandages...


En un instant il pousse un hurlement:
"MAIS MERDE, C'EST PAS MON OREILLE... C'EST PAS MON OREILLE!!!"


L'infirmière de garde arrive, lui dit de se calmer et lui assure que l'oreille qu'on lui a greffée est la sienne car elle a été retrouvée par un de ses collègues de chantier.
Mais Antoine répond:
- C'est pas mon oreille. La mienne, y avait un crayon dessus !

mercredi, 26 septembre 2012

Une brève...

Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée. S'il y a 4 personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, c'est pas bon.
JC Van Damme