topblog Ivoire blogs

vendredi, 18 mai 2012

Le TCHA

Un monsieur malade. Après avoir essayé jeûne et prière sans résultat, a décidé d'aller voir un féticheur pr trouver sa solution. Le féticheur lui dit : "Dès ke tu arrive à la maison, la 1ère personne ki te rendra visite dit lui "TCHA" et elle prendra ton mal.

Cinq mois plus tard aucune visite et voilà un matin le féticheur vient prendre des nouvelles de son patient. Dès qu'il rentre dans la maison, le malade crie "TCHA", le féticheur répond "RETCHA", le malade "RETCHATCHATCHA", le féticheur : "RETCHATCHATCHATCHATCHA", le malade à son tour "RETCHATCHATCHATCHATCHATCHATCHA".... Actuellement ça continue là bas.
Je suis sorti pr les laisser là bas.

mardi, 15 mai 2012

Ouvrons nos yeux et regardons, tout est grâce.

Ouvrons nos yeux et regardons, tout est grâce.

Tu t'es levé ce matin, c'est une grâce.
Tu as pu prendre une douche, c'est que tu as un accès privilégié à l'eau, c'est une grâce.
Tu es au boulot, c'est que  tu as un travail, c'est une grâce.
Tu es coincé dans les embouteillages, c'est que tu as une voiture, c'est une grâce.
Tu es coincé dans les embouteillages, c'est tu vas quelque part, c'est une grâce.

Tu peux voir ce message, c'est c'est que tu as des yeux pour voir, c'est une grâce.
Tu peux lire ce message, c'est c'est que tu sais lire, c'est une grâce.
Tu es sur facebook/twitter ce matin, c'est tu as accès au moins à l'internet, c'est une grâce.
...

Tout est grâce, ouvre les yeux et regarde comment tu es béni,
Le souffle de vie, un don gratuit de DIEU.

La grâce de DIEU nous environne, ouvrons nos yeux.
Commençons par apprécier ce qu'on a et à rêver demain.
Le passé est déjà passé, rien ne le changera, le futur arrive à grand pas et c'est aujourd'hui qu'on le construit.

DIEU nous garde.

Le messager

samedi, 05 mai 2012

Le motard...

Le motard...

Un vieux monsieur et sa femme se baladent en voiture, lorsqu'un motard de la police double leur voiture et leur fait signe de se ranger sur le bas-côté:

Le vieux monsieur dit:

- Que se passe-t-il jeune homme?

Le motard répond:

- Par le plus grand des hasards, n'auriez-vous pas remarqué que votre femme était tombée de la voiture lorsque vous avez redémarré de la station de service?

Et le vieux monsieur répond:

- Non, je n'avais pas remarqué, j'avais juste pensé que je devenais sourd.

Toto à l'armée...

Toto à l'armée...

A l'armée, pendant les 'classes', le sergent fait passer aux recrues un test de lecture.

C'est au tour du frère de Toto:

- Le pe..........tit laaaaaaaaaaaapin mar...cheux

- Soldat, vous êtes con, plus con qu'un wagon

- Comment ça sergent?

- Parce qu'un wagon lit ( là, tout le régiment rit du gars )

Un peu plus tard, Exercices de groupes. Le Sergent lance:

- Rompez!

Tout le monde rompt, sauf le frère de Toto...

- Soldat! J'ai dit rompez

- Je ne peux pas, Sergent!

- Pourquoi?

- Parce qu'un wagon reste au rang !

Pause pipi...

Pause pipi...

Au coin du village, dans une rue calme, quelqu'un déboutonne sa braguette pour un besoin pressant au coin d'une porte. Le monsieur commence enfin à se soulager quand une vieille dame revenant de ses courses passe par là. N'étant pas encore tout à fait aveugle, elle remarque que le monsieur a les mains prises (oui les deux). Elle s'avance alors et entame le dialogue :

- Excusez moi, mais voudriez vous me rendre un service ?

Un peu surpris, le monsieur, gêné, répond tout de même :

- Euh ? Quoi au juste ?

- Ça fait tellement longtemps que je n'ai plus tenu un sexe dans mes mains...

est-ce que je pourrais toucher une de vos boules ? Juste une, s'il vous plaît ?

L'homme est très embarrassé, et refuse gentiment mais la vieille dame se montre tellement gentille et persuasive qu'à force de se lamenter, la vieille dame obtient satisfaction.

- Ah.... ça fait si longtemps, s'il vous plaît, la deuxième, je peux ?

Cette fois-ci le monsieur se fait un peu moins prier, et la vieille dame obtient satisfaction. C'est lorsque la vieille dame a dans chacune de ces mains une des boules du monsieur, qu'elle se met à les frapper violemment l'une contre l'autre, en répétant comme une litanie :

- On-ne-Fait-pas-pi-pi-sur-mon mûûûû-reuux..