topblog Ivoire blogs

mardi, 25 décembre 2012

Accro

Comment savoir si vous êtes un accros de l'informatique ?
- Votre dernière pensée avant de sombrer dans le sommeil est "shutdown completed"

- Vous appuyez sur le mauvais bouton dans l'ascenseur et cherchez le bouton CANCEL, ne le trouvant pas vous vous étonnez de la pauvreté de l'interface utilisateur.

- Vous double-cliquez sur les boutons d'ascenseur .

- Quand vous lisez un livre, vous appuyez sur la barre d'espace pour tourner les pages.

- Quand vous fermez une fenêtre, vos doigts se mettent automatiquement en position F4 .

- En parlant des nombre s ronds vous pensez a : 2, 4, 8, 16, 32, 64, 128, ... 65536

- En train, vous regardez le scrolling du paysage .

- Vous rêvez en palettes de 256 couleurs .

- En essayant de vous endormir vous pensez a : sleep(8*3600); /* sleep for 8 hours */

- Vous composez un numéro IP en essayant d'appeler quelqu'un au téléphone .

- Non seulement vous vérifiez votre e-mail plus souvent que votre boite aux lettres, mais vous vous rappelez plus facilement de votre adresse e-mail que de votre snail-mail .

- Vous rédigez vos chèques en hexadécimal !

Le chomeur

Un chômeur postule pour un poste d'homme de ménage chez Microsoft.
Le DRH lui fait passer un entretien, puis un test (balayer le sol), et lui dit :

"Tu es engagé; donne-moi ton e-mail et je t'enverrai le formulaire à remplir, ainsi que la date et l'heure auxquelles tu devras te présenter pour commencer ton travail."
L'homme, désespéré, répond qu'il ne possède pas d'ordinateur, et encore moins d'e-mail. Le DRH lui dit alors qu'il est désolé, mais que s'il n'a pas d'e-mail, cela signifie que virtuellement il n'existe pas, et, comme il n'existe pas, il ne peut avoir le job.
L'homme sort, démoralisé, sans savoir que faire; avec seulement US$ 10 en poche. Alors il décide d'aller au supermarché et acheter une caisse de 10 kilos de tomates.
Il se met ensuite à faire du porte à porte pour vendre ses tomates au kilo, et, en moins de deux heures, réussit à doubler son capital. Il répète l'opération encore trois fois et revient chez lui avec US$ 60.
Alors, il réalise qu'il peut très bien survivre de cette manière; il part de chez lui tous les jours plus tôt et revient chez lui plus tard, et ainsi triple ou quadruple son argent chaque jour. Peu de temps après, il achète une charrette, puis l'échange pour un camion et peu de temps après se retrouve avec une petite flotte de véhicules de livraison.
Passent 5 ans, l'homme est propriétaire d'un des plus grands distributeurs alimentaire des États Unis. Il pense alors au futur de sa famille, et décide de prendre une assurance vie. Il appelle un assureur, choisit un plan d'assurance et quand la conversation termine, l'assureur lui demande son e-mail pour lui envoyer la proposition.
L'homme dit alors qu'il n'a pas d'e-mail.
"Curieux, lui dit l'assureur, vous n'avez pas d'e-mail et vous êtes arrive à construire cet empire, imaginez ce que vous seriez si vous aviez un e-mail!!."
L'homme réfléchit et répond :
"Je serais homme de ménage chez Microsoft!!"

Morale de l'histoire n°1 :
Internet ne solutionne pas ta vie .

Morale de l'histoire n°2 :
Si tu veux être homme de ménage chez Microsoft, cherche a avoir un e-mail.

Morale de l'histoire n°3 :
Si tu n'as pas d'e-mail et que tu travailles beaucoup, tu peux devenir millionnaire.

Morale de l'histoire n°4 :
Si tu as reçu ce message par e-mail, tu es plus proche être balayeur que Millionnaire...

Deux gars

C'est deux gars qui arrivent ensemble aux portes du Paradis.
Pour engager la conversation, le premier dit au second :
- Alors, comment êtes-vous arrivé ici ?
- Je suis mort de froid, répond le second, et vous ?
- Eh bien moi, j'étais sûr que ma femme me trompait, alors un jour, je suis rentré plus tôt du travail pour la prendre sur le fait. J'ai cherché dans toute la maison, mais je n'ai trouvé aucun amant. J'étais tellement mal vis à vis de ma femme d'avoir douté d'elle, que j'ai fait une crise cardiaque !
Alors le second répond :
- C'est malin ! Vous auriez regardé dans le congélateur, on serait encore vivants tous les deux !

lundi, 24 décembre 2012

Le golf

Un prêtre, un docteur et un ingénieur sont en train de jouer au golf ensemble. Ils suivent un autre groupe qui s'avère être extrêmement lent à jouer, et ils commencent à s'impatienter :

L'ingénieur : Qu'est-ce que c'est que ces gars? Ça fait déjà 15 minutes qu'ils sont à ce trou !
Le docteur : Je ne sais pas, mais ils feraient mieux de retourner au practice !
Le prêtre : Tiens! Voilà le directeur du golf. Touchons-lui en deux mots.
Le prêtre : Bonjour M. le directeur. Dites-nous, quel est ce groupe de personnes devant nous ? Ils sont vraiment très lents à jouer !?
Le directeur : Oh oui. Ils sont aveugles en fait. Ils ont perdu la vue l'an dernier alors qu'ils essayaient de sauver le club-house des flammes. Du coup, nous les laissons jouer ici gratuitement, et pour tout le restant de leur vie ! (silence)
Le prêtre : C'est tellement triste. Je ferai une prière pour eux ce soir.
Le docteur : Bonne idée. Et moi je vais contacter mon ami ophtalmologue pour voir s'il ne peut rien faire pour eux.
L'ingénieur : Euh, est-ce qu'ils ne pourraient pas jouer de nuit ?






dimanche, 23 décembre 2012

La hotline

Client : Je suis en train de m'inscrire sur votre site, mais je ne comprends pas tout...
Hotline : D'accord, on va voir ça ensemble.
Client : On me demande de saisir les coordonnées de l'endroit d'où j'appelle, un numéro de téléphone... Je mets quoi ?
Hotline (pédagogue) : Vous mettez le numéro de téléphone de l'endroit d'où vous vous connectez... De chez vous quoi...
Client : D'accord... Voila... Ensuite, on me demande une ville...
Hotline : Vous mettez les coordonnées de l'endroit d'où vous appelez.
Client : Donc, je mets ma ville...
Hotline : Oui...
Client : Voila... Et maintenant on me demande un code postal...
Hotline : ...
Client : Allo ? Je mets quoi ?
Hotline (agacé) : Votre code postal !
Client (sincèrement désolé) : Excusez-moi si je vous embête, mais je ne connais pas grand-chose à l'informatique, vous savez...