topblog Ivoire blogs

vendredi, 30 mars 2012

Elle est tombée par terre...

Elle est tombée par terre...


Ca se passe dans une bourgade dans laquelle les habitants ont les moeurs un peu dissolues. Le curé du village, un beau jour, se fatigue des confessions de ses paroissiens où tout tourne toujours autour de l'adultère. Aussi, dès le dimanche, pour son prêche, il leur dit :

- À partir de maintenant, je ne veux plus entendre parler d'adultère dans les confessions. C'est bien simple, si j'entends encore quelqu'un confesser qu'il a trompé son mari ou sa femme, je demande à changer de paroisse!

Comme tout le monde aime bien son curé au village, une réunion informelle a lieu dès la sortie de la messe, et il est décidé de continuer à confesser les adultères, mais d'utiliser un nom de code pour ce pêché: il est convenu que lorsque quelqu'un aura fauté sexuellement, il confessera être tombé par terre et avoir proféré des jurons à cette occasion. Une semaine plus tard, le curé croise le maire du village dans la

rue. Le prêtre lui dit:

- Bonjour Monsieur le Maire. Dites-moi, je suis bien content de vous voir. Vous devriez faire macadamiser les trottoirs du village: je ne compte plus les personnes qui se plaignent d'être tombé par terre!

Le maire ne peut pas s'empêcher de rigoler en entendant la remarque naïve de son curé, mais le curé le coupe tout de suite:

- Vous ne devriez pas rire de ça : rien que cette semaine, votre femme est quand même tombée trois fois !

Course poursuite...

Course poursuite...

Un concurrent du Paris Dakar tombe en panne avec sa voiture dans le désert. Il a beau chercher la panne, il ne trouve pas. Il est seul... Tout à coup, un cheval se trouve à côte de lui.

Salut, t'es en panne ? lui demande le cheval. L'homme croit rêver. C'est le début de la folie se dit-il.

Pas de problème lui dit le cheval en plongeant la tête sous le capot pour examiner le moteur mets-toi au volant et tourne la clé. Le mec s'exécute. Tourne la clé, le moteur démarre du premier coup. Sans demander son reste il fonce jusqu'au premier village. Arrivé là il s'arrête devant le premier bistrot et réclame une bière. Au barman qui le sert, il raconte son histoire. Sans broncher le barman retourne à ses occupations. Alors notre homme se tourne vers un autre consommateur à qui il raconte à nouveau son aventure.

De quelle couleur était le cheval ? lui demande le type

Blanc, tout blanc Le type fini son verre, lui tape sur l'épaule.

On peut dire que vous avez eu de la chance, si vous aviez rencontré le cheval noir vous seriez toujours là bas ne train de mourir de soif...

Pourquoi ? demande l'homme affolé.

Le cheval noir ? Il est nul en mécanique

jeudi, 29 mars 2012

Excès de vitesse !!!

Excès de vitesse !!!


Une patrouille de police qui fait sa ronde de nuit s'arrête près d'une voiture suspecte. Le policier s'approche sans bruit, et au dernier moment,

il pointe le faisceau de sa lampe torche à l'intérieur, surprenant du même coup un couple d'amoureux en pleine étreinte !

Le policier se sert alors de sa lampe pour toquer sur la vitre du conducteur, l'incitant ainsi à baisser le carreau. En catastrophe,

le conducteur remet son caleçon, baisse la vitre, et se met à bredouiller:

- Je... Je... Je suis désolé Monsieur l'agent. On s'est laissé emporter je crois... Je suppose que vous allez nous

dire de quitter cet endroit tout de suite ?

Le policier sort alors son calepin et son stylo, puis il répond:

- Je vais quand même vous mettre une contravention...

- Une contravention? Mais enfin Monsieur l'agent, on ne gênait personne, on ne faisait pas de mal...

Et l'agent de police :

- Peut-être, mais vous faisiez un 69 dans une zone de 30 !

Excès de vitesse !!!

Excès de vitesse !!!


Une patrouille de police qui fait sa ronde de nuit s'arrête près d'une voiture suspecte. Le policier s'approche sans bruit, et au dernier moment,

il pointe le faisceau de sa lampe torche à l'intérieur, surprenant du même coup un couple d'amoureux en pleine étreinte !

Le policier se sert alors de sa lampe pour toquer sur la vitre du conducteur, l'incitant ainsi à baisser le carreau. En catastrophe,

le conducteur remet son caleçon, baisse la vitre, et se met à bredouiller:

- Je... Je... Je suis désolé Monsieur l'agent. On s'est laissé emporter je crois... Je suppose que vous allez nous

dire de quitter cet endroit tout de suite ?

Le policier sort alors son calepin et son stylo, puis il répond:

- Je vais quand même vous mettre une contravention...

- Une contravention? Mais enfin Monsieur l'agent, on ne gênait personne, on ne faisait pas de mal...

Et l'agent de police :

- Peut-être, mais vous faisiez un 69 dans une zone de 30 !

Comment savoir si vous êtes un accros de l’informatique ?

Comment savoir si vous êtes un accros de l’informatique ?

- Votre dernière pensée avant de sombrer dans le sommeil est "shutdown completed"

- Vous appuyez sur le mauvais bouton dans l'ascenseur et cherchez le bouton CANCEL, ne le trouvant pas vous vous étonnez de la pauvreté de l'interface utilisateur.

- Vous double-cliquez sur les boutons d'ascenseur.

- Quand vous lisez un livre, vous appuyez sur la barre d'espace pour tourner les pages.

- Quand vous fermez une fenêtre, vos doigts se mettent automatiquement en position F4.

- En parlant des nombres ronds vous pensez a : 2, 4, 8, 16, 32, 64, 128, ... 65536

- En train, vous regardez le scrolling du paysage.

- Vous rêvez en palettes de 256 couleurs.

- En essayant de vous endormir vous pensez a : sleep(8*3600); /* sleep for 8 hours */

- Vous composez un numéro IP en essayant d'appeler quelqu'un au téléphone.

- Non seulement vous vérifiez votre e-mail plus souvent que votre boite aux lettres, mais vous vous rappelez plus facilement de votre adresse e-mail que de votre snail-mail.

- Vous rédigez vos chèques en hexadécimal !